LA DPJ - LES VOLEURS D'ENFANCE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

LA DPJ - LES VOLEURS D'ENFANCE

Message  OCEANE73 le Mer 9 Juil 2008 - 15:04

moi je voulais savoir si ont peux se representer sans avocat et se defndre seul au tribunal de la jeunesse?et a quoi sa sers les jurisprudence?

merci.
avatar
OCEANE73

Féminin
Nombre de messages : 3
Age : 43
Localisation : LONGUEUIL
Emploi/loisirs : MAMAN A TEMPS PLEIN/LOISIR TOUT CE QUI CONCERNE LA FAMILLE
Humeur : POSITIF
Date d'inscription : 05/07/2008

http://ladpj.forummotion.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA DPJ - LES VOLEURS D'ENFANCE

Message  Le Fantôme le Mer 9 Juil 2008 - 16:11

OCEANE73 a écrit:moi je voulais savoir si ont peux se representer sans avocat et se defndre seul au tribunal de la jeunesse?et a quoi sa sers les jurisprudence?

merci.

Oui l`on peut se representer seul comme dans n`importe laquelle autre cours... pour ce qui est de la jurisprudence,
c`est ce qui ressort des résultats de procès anterieurs (ou des decisions prises par des cours supérieures, tel la cour supérieure, la cour d`appel (plus haut tribunal de la province) et la cour suprême du Canada.

Un bon exemple de jurisprudence est justement ici sur le forum Un jugement qui risque de faire boule-de-neige
avatar
Le Fantôme

Masculin
Nombre de messages : 70
Date d'inscription : 20/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA DPJ - LES VOLEURS D'ENFANCE

Message  PèreOrphelin le Jeu 31 Juil 2008 - 12:40

OCEANE73 a écrit:moi je voulais savoir si ont peux se representer sans avocat et se defndre seul au tribunal de la jeunesse?et a quoi sa sers les jurisprudence?

merci.


Bonjour / Bonsoir, Océane

Pour avoir vécu cette pénible expérience de ce représente "seul" devant le Tribunal de la jeunesse sous un mandat d'aide juridique « à mon nom ». Je te conseil fortement d'y penser à deux fois, si non, à 4 !

Pourquoi ? Simplement parce que, même si tu "obtient" un mandat d'aide juridique pour couvrir "certain" des frais judicaires, il en demeure pas moins que les coûts pour monter un dossier peut-être très onéreux.

Un mandat d’aide juridique fait à un particulier n’a pas les mêmes avantages que lorsque celui-ci est délivré à un « avocat ». En d’autre terme, tu n’as pas le droit au même remboursement !

Donc, ce représenté seul peut–être une bonne alternative mais, le coût financier est beaucoup plus élevé et la charge émotive quadruplé !!!!

De plus, même si tu as des conseils pour monter ton dossier… La réalité dépasse (souvent) la fiction devant les Tribunaux. Pour cette raison ! Il faut penser à un plan B et parfois même à un plan C.

En ce qui concerne la jurisprudence et la Doctrine ceux-ci sont essentiels pour préparer le fondement de ton dossier. De plus, ceux-ci servent à faire parler les experts dans d’autres causes similaires à la tienne et que de plus, elles donnent au Tribunal la BASE de tes prétentions et la Direction que tu veux donner à ton dossier.

Sur ce, même si tu réussis à déposer ces jurisprudences et Doctrines, tu dois t’assurer d’avoir (au besoin) des « contre-expertises » mais ceux-ci, ne sont pas faciles à obtenirent, lorsque tu te représente seule, mais ce n’est pas impossible.

Dernière conseil, la CHRONOLOGIE des événements… Elle est « essentielle » pour ton dossier et elle va de per avec ton AVIS DE DÉPÔT DES PIÈCES et ton AFFIDAVIT.

En terminant, je ne pense pas que mon but de ma réponse est de te décourager à te PRÉSENTER SEULE. Elle est qu'un avertissement. Il arrive que l’on obtienne beaucoup plus d’information de cette façon.

Je te souligne parconte que la charge émotive est décuplée, et que l'on met sur la route beaucoup plus d’embouches.

Toute fois, si jamais du décide de te faire représenter par un avocat et que celui-ci REFUSE la direction que tu veux donner à ton dossier.

Celui-ci doit demander au Tribunal pour se retirer du dossier. Lors de cette audition, tu n’as que Refusée avec des arguments que tu peu facilement trouver.

Sur ce,

Bonne Chance et bon courage.

Le tous, pour le bien-être de nos enfants.
avatar
PèreOrphelin

Masculin
Nombre de messages : 2
Age : 52
Localisation : Montérégie
Date d'inscription : 28/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Une bande de clowns tordus de rires

Message  PapaThème le Jeu 14 Aoû 2008 - 21:43

Salut PèreOrphelin,

Tes conseils à OCEANE sont très justes et très pertinents. C'est à peu de choses près ce que nous constatons sur le terrain, surtout, si on prend en considération qu'il n'y à pas beaucoup de services d'aide de qualité qui porte fruits en faveur des victimes de ce véritable régime de terreur.

Ceci dit, je vais maintenant très respectueusement nuancé un ti-peu ce que tu dit...

PèreOrphelin a écrit:
OCEANE73 a écrit:moi je voulais savoir si ont peux se representer sans avocat et se defndre seul au tribunal de la jeunesse?et a quoi sa sers les jurisprudence?

merci.


Bonjour / Bonsoir, Océane

Pour avoir vécu cette pénible expérience de ce représente "seul" devant le Tribunal de la jeunesse sous un mandat d'aide juridique « à mon nom ». Je te conseil fortement d'y penser à deux fois, si non, à 4 !

Pourquoi ? Simplement parce que, même si tu "obtient" un mandat d'aide juridique pour couvrir "certain" des frais judicaires, il en demeure pas moins que les coûts pour monter un dossier peut-être très onéreux.

Un mandat d’aide juridique fait à un particulier n’a pas les mêmes avantages que lorsque celui-ci est délivré à un « avocat ». En d’autre terme, tu n’as pas le droit au même remboursement !

Donc, ce représenté seul peut–être une bonne alternative mais, le coût financier est beaucoup plus élevé et la charge émotive quadruplé !!!!

En effet, ça peut être très onéreux de monter son dossier seul sans avocat et ce, même si vous avez droit à l'aide juridique. Autrement dit; « Droit à l'aide juridique » mon œil! Par contre, moi je connais un service d'aide gratuit qui porte ses fruits et qui sauve des milliers de dollars aux victimes, riches ou pauvres. Tout le monde est entièrement LIBRE de donner ou non puisque nous sommes un service d'aide aux Enfants, et que les Enfants en principe ça n'à pas d'argent.

Si vous êtes dans cette situation de droit à l'aide juridique, vous devez signalé cette injustice préjudiciables psychologiquement et financièrement à la Cour à toutes les fois que vous en avez l'occasions. Également, je conseil toujours fortement de signalé cette injustice préjudiciables aux autorités compétentes diligemment, en soulignant CLAIREMENT que votre plainte est symbolique, car sachant pertinemment d'avance que vous allez êtres confrontés à une bande de sourds qui fermeront les yeux. Par contre, une chose est sûr, avec un dossier bien monté vous aurez l'assurance d'être minimalement entendu par la Cour, et moi je connais une légion de juges à la grandeur du Québec qui ne sont pas dupe et qui ne ferment pas les yeux. Arrow

PèreOrphelin a écrit:De plus, même si tu as des conseils pour monter ton dossier… La réalité dépasse (souvent) la fiction devant les Tribunaux. Pour cette raison ! Il faut penser à un plan B et parfois même à un plan C.

En effet, la réalité dépasse souvent la fiction devant les Tribunaux. Nous avons même fait la preuve de ça en Cour, dans le cadre d'horreurs vécu par une famille entière! Selon la DPJ les histoires d'horreurs avaient des allures de fiction, mais malheureusement pour eux la réalité à dépassé la fiction, avec plus d'horreurs que prévu de mis en preuve dans les entraves de la DPJ et sa bande qui s'y opposaient farouchement. Incapable de faire preuve d'un minimum de discernement? Ou plus justement? Faire preuve de discernement savamment orchestré, avec pour objectif flagrant de duper la Cour?

En ce qui concerne les plans B et C, en principe nos clients peuvent nous téléphoner à frais virés lors des jours d'auditions. Évidemment, vous devrez prendre la majorités des décisions vous même en Cour. Ce que vous ne devez pas oublier, c'est que peut importe le jugement à venir, vous avez trente (30) jours pour aller en appel. C'est souvent à ce moment que la DPJ ferment ses dossiers dans notre cas, puisqu'habituellement c'est à ce moment que vous faite la preuve de la fraude au dossier, surtout, si le juge du tribunal inférieur ne veut surtout pas entendre parler de fraude au dossier et/ou de collusion DPJ/avocats & als. C'est ici qu'entre en jeu la jurisprudence et la doctrine. Autrement dit, c'est comme dire aux tribunaux inférieur et supérieur; Si vous ne voulez rien entendent, comment expliquez vous que vos pairs à la grandeur du Canada et du Québec surtout (au sénat inclusivement) ont bien compris ce véritable fléau de société et pas vous ?

PèreOrphelin a écrit:En ce qui concerne la jurisprudence et la Doctrine ceux-ci sont essentiels pour préparer le fondement de ton dossier. De plus, ceux-ci servent à faire parler les experts dans d’autres causes similaires à la tienne et que de plus, elles donnent au Tribunal la BASE de tes prétentions et la Direction que tu veux donner à ton dossier.

Voir les dernières lignes précédemment. Également, j'ajouterais ceci, si tu as une jurisprudence solide où un juge à rendu un jugement dans un dossier en tous points similaire au tien, le juge n'à pas vraiment le choix de rendre le même jugement ou sensiblement le même. Habituellement, les juges sont très contants d'apprendre que leurs pairs se sont déjà prononcés sur ce même sujet. Autrement dit, la jurisprudence et la doctrine leur sauve de l'ouvrage et leur évite parfois de prendre des décisions pas facile.

PèreOrphelin a écrit:Sur ce, même si tu réussis à déposer ces jurisprudences et Doctrines, tu dois t’assurer d’avoir (au besoin) des « contre-expertises » mais ceux-ci, ne sont pas faciles à obtenirent, lorsque tu te représente seule, mais ce n’est pas impossible.

En effet, les «contre-expertises» c'est votre droit, mais parfois c'est très dispendieux, surtout, si vous voulez un expert qui n'est pas complice de la DPJ. Pour ne pas payer les frais, c'est la Cour qui doit l'ordonner à votre demande. Malheureusement, la DPJ et ses complices s'y opposent toujours farouchement. Le secret ici c'est de le demander même si vous savez d'avance ce qui arrivera, pour ainsi par la suite signalé à la Cour et à qui de droit compétents cet autre privation de droit exercé contre vous aux préjudices de votre/vos Enfant(s).

PèreOrphelin a écrit:Dernière conseil, la CHRONOLOGIE des événements… Elle est « essentielle » pour ton dossier et elle va de per avec ton AVIS DE DÉPÔT DES PIÈCES et ton AFFIDAVIT.

Mis à part les jugements aux dossiers, la chronologie des événements c'est la première chose que nous demandons à nos clients. C'est avec ça que vous monter votre dossier pour donner vos explications aux tribunaux.

PèreOrphelin a écrit:En terminant, je ne pense pas que mon but de ma réponse est de te décourager à te PRÉSENTER SEULE. Elle est qu'un avertissement. Il arrive que l’on obtienne beaucoup plus d’information de cette façon.

Je te souligne parconte que la charge émotive est décuplée, et que l'on met sur la route beaucoup plus d’embouches.

Ton avertissement est très pertinent, et j'espère comme toi qu'elle ne découragera personne. Ce que vous ne devez surtout pas oublier, c'est que des avocats qui ne sont pas complices de la DPJ j'en connais pas qui présente leurs dossiers à la Cour comme nous le recommendons, et qui ont le courage de faire la preuve de la collusion DPJ/avocats. Surtout, si on prend en considération qu'ils sont eux même avocats.

PèreOrphelin a écrit:Toute fois, si jamais du décide de te faire représenter par un avocat et que celui-ci REFUSE la direction que tu veux donner à ton dossier.

Celui-ci doit demander au Tribunal pour se retirer du dossier. Lors de cette audition, tu n’as que Refusée avec des arguments que tu peu facilement trouver.

Sur ce,

Bonne Chance et bon courage.

Le tous, pour le bien-être de nos enfants.

En effet, tu as le droit de refuser que ton avocat se sauve à la dérobade, et dans tous les dossiers DPJ que nous connaissons les avocats obtiennent gain de cause et se sauve. Encore une fois je conseil fortement de signalé cette privation de droit préjudiciables à qui de droit comme je l'expliquais précédemment, au syndic et aux bâtonniers du Barreau du Québec et aux tribunaux à toutes les fois où vous en avez l'occasions surtout.

Solidairement vôtre en faveur des Enfants,


Cool PapaThème Cool
avatar
PapaThème
Admin

Masculin
Nombre de messages : 644
Localisation : La Vallée de l'Or, Planète Terre, Système Solaire
Date d'inscription : 19/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA DPJ - LES VOLEURS D'ENFANCE

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum