Handicappée suite à un accident, les sans-coeur de la DPJ la menacent...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Handicappée suite à un accident, les sans-coeur de la DPJ la menacent...

Message  Le Fantôme le Lun 14 Juil 2008 - 15:37

Source : La Tribune, lundi 14 juillet 2008

Josée Fontaine, un bras emputé: "J'ai perdu ma vie"

"Le plus difficile n'est pas la perte de mon bras, c'est la perte de ma vie. Je n'ai plus de vie sociale, je ne peux plus travailler, je ne suis plus capable de faire mes affaires dans ma propre maison..."

Josée Fontaine attendait un bébé depuis 22 semaines quand sa vie a tout à coup basculé le 24 octobre 2003. Elle travaillait chez Conception SMB, mais il ne lui restait que quelques semaines au boulot avant de prendre son congé préventif.

"J'étais en train de démouler une pièce quand la partie du haut du moule a tombé sur mon bras. La pièce devait peser 200 livres et ça chauffe à plus de 200 degrés Celsius. Je me suis mise à crier. J'étais coincée."

Il aura fallu un bon moment avant que l'on ne parvienne à retirer cette lourde pièce brûlante du bras de Josée Fontaine, qui avait alors 25 ans.

Mais voilà, la travailleuse accidentée était enceinte de 22 semaines et elle ne pouvait prendre n'importe quel médicament pour atténuer la douleur. Que non!

"On me donnait de la morphine parce que c'était sans danger pour le bébé, mais ma fille a dû être sevrée des médicaments aussitôt après sa naissance. Elle a donc passé deux semaines en néonatologie. Ça, j'ai trouvé ça difficile."

Dans les semaines qui ont suivi le terrible accident, Mme Fontaine a été opérée à plusieurs reprises, jusqu'au jour où son gynécologue a déclaré que c'était assez, qu'il fallait stopper les opérations pour que le bébé ne naisse pas aussi prématurément.

Et puis, après la naissance du poupon, les opérations ont repris. Au total, Josée Fontaine sera passée 18 fois sous le bistouri.

Une vie toujours difficile

Pendant les années qui ont suivi, la vie a continué d'être très difficile pour la jeune femme devenue invalide aux yeux de la CSST. La DPJ a même menacé de lui enlever ses enfants, car la jeune maman avait du mal à subvenir à leurs besoins.

"J'avais moi-même du mal à manger et à me laver avec ma main gauche: comment je pouvais faire pour faire manger et laver mes enfants? Je faisais plein de gaffes, et j'en fais encore. Pour moi, par contre, il était hors de question de laisser tomber mes enfants. C'est grâce à mes deux filles que j'ai réussi à m'accrocher."

L'été dernier, après tant de douleurs, la jeune mère pouvait encore à peine bouger sa main. Et quand l'infection s'est mise de la partie après une simple grippe, Josée Fontaine a décidé que c'était assez. Qu'elle se ferait amputer son membre blessé. L'intervention s'est effectuée en septembre dernier, près de quatre ans après l'accident qui a brisé sa vie.

La douleur est aujourd'hui moins vive qu'elle ne l'a déjà été pour cette maman de deux fillettes âgées de 6 et 5 ans. Toutefois, elle souffre encore d'un inconfort permanent, tant à son bras amputé qu'aux endroits où on lui a retiré de la peau pour la greffer sur son bras blessé lors de l'accident.

"Aujourd'hui, par contre, je peux dire que j'ai repris le contrôle sur ma vie. Je dois continuer de prendre de la morphine pour atténuer la douleur, je ressens encore beaucoup d'inconfort, je n'ai plus le rythme de vie d'avant, quand je roulais à 400 km/h. Cet accident a changé ma vie, mais vraiment pas pour le mieux. C'est très difficile", soupire Josée Fontaine.


Je salue votre courage, madame, et vous êtes un exemple de détermination pour vos enfants, et nous tous.

Pour ce qui est de la DPJ, encore une fois, ils nous démontrent à quel point ils sont sans scrupules et se comportent comme des prédateurs d`enfants de la pire espèce...
avatar
Le Fantôme

Masculin
Nombre de messages : 70
Date d'inscription : 20/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

La cruauté de ces gens là est vraiment sans bornes.

Message  PapaThème le Lun 21 Juil 2008 - 9:27

Le Fantôme a écrit:Source : La Tribune, lundi 14 juillet 2008

[...]
Je salue votre courage, madame, et vous êtes un exemple de détermination pour vos enfants, et nous tous.

Pour ce qui est de la DPJ, encore une fois, ils nous démontrent à quel point ils sont sans scrupules et se comportent comme des prédateurs d`enfants de la pire espèce...
En effet! Et dire que leur mandat est de venir en aide aux parents en difficultés et non de faire des menaces et aggravé ainsi la situation!

Entièrement d'accords avec toi pour le courage de cette femme là, qui doit être très inquiète (avec raison) que la DPJ récidive. Comme si elle avait besoin de ça! La cruauté de ces gens là est vraiment sans bornes.
avatar
PapaThème
Admin

Masculin
Nombre de messages : 644
Localisation : La Vallée de l'Or, Planète Terre, Système Solaire
Date d'inscription : 19/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum