Une femme accusée d’attouchements sexuels sur un adolescent

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Une femme accusée d’attouchements sexuels sur un adolescent

Message  Le Fantôme le Ven 7 Nov 2008 - 16:36

Source : L`Écho abitibien, 6 novembre 2008

Une femme accusée d’attouchements sexuels sur un adolescent

Une femme de 54 ans de Val-d’Or est accusée d’exploitation sexuelle à l’encontre d’un adolescent de 17 ans, qui lui avait été confié par la Direction de la protection de la jeunesse (DPJ) il y a 14 ans. Le ministère public lui reproche d’avoir entretenu une relation malsaine pour le jeune alors qu’il était vulnérable.

La femme, qui avait 40 ans au moment des événements reprochés, fait face à des plaintes d’avoir procédé à des attouchements sur le jeune et de l’avoir incité à la toucher. Le tout se serait déroulé sur une période de deux ans entre le 31 décembre 1994 et le 1er janvier 1997 à Val-d’Or. La femme agissait à l’époque comme famille d’accueil pour la DPJ.

La victime a été placée chez cette femme lorsqu’il avait presque 17 ans (au début des infractions reprochées). Selon nos informations, sa mère avait un mode de vie inadéquat pour son enfant.

Mais de fil en aiguille, la relation entre le jeune homme et l’accusée se serait transformée en histoire d’amour et les deux auraient consenti à avoir des relations sexuelles. Me Julie Lorusso, de la Défense, et Me Valérie Michaud, représentante du Directeur des poursuites criminelles et pénales, s’entendent pour dire qu’aucune violence n’a été utilisée par la femme et qu’il ne s’agit pas d’un cas grave d’agression sexuelle. La relation était néanmoins malsaine pour la victime, s’accordent pour dire les parties.

«Le consentement n’est pas valable dans cette situation, même si l’âge légal est de 16 ans en raison du lien d’autorité et de confiance», a confié Me Lorusso.

Pour Me Valérie Michaud, de la Couronne, la situation est déplorable puisque le jeune homme était vulnérable. «Cet adolescent a été sorti de son milieu parce qu’il était inapproprié pour son développement et sa sécurité. Puis, il a été confié à cette femme qui a manqué de maturité et de jugement», précise Me Michaud.

La femme de Val-d’Or a comparu au Palais de justice le 30 octobre dernier. Elle a alors renoncé à la tenue de son enquête préliminaire. Une expertise sexologique de l’accusée a été demandée. Les représentations sur la sentence auront lieu le 10 février 2009.

avatar
Le Fantôme

Masculin
Nombre de messages : 70
Date d'inscription : 20/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum